Pour une sagesse moderne - Yasmine Liénard

Extrait

« J’ai mis plus de trois ans à écrire ce livre, dans la suite de Pour une sagesse moderne. Pourtant j’ai voulu délivrer un message très simple : un être humain est un trésor unique et formidable à partir du moment où il évolue dans de bonnes conditions avec comme terreau l’amour et la prise au sérieux de ses besoins. Or les microviolences que nous nous infligeons les uns les autres et à nous-même sont tellement banalisées et admises comme étant « normales », qu’il semble incongru de les dénoncer comme la source du mal-être psychologique. J’ai donc dû m’atteler à démontrer cela de façon rationnelle et en me basant sur les dernières avancées des psychothérapies. Ces violences laissent des traces massives sur l’image de soi, les façons de vivre sa vie, les choix… L’enfance est une période charnière qui déterminera la vie future de l’adulte. La bonne nouvelle, c’est que lorsque l’environnement n’a pas été favorable, et même lorsqu’il est encore hostile, il est possible de guérir, avec l’aide de thérapeutes entraînés à l’amour inconditionnel et avec une méthode intégrative reliant corps et esprit.

Il m’est apparu au cours de mes recherches et de ma pratique personnelle que la méditation était le support le plus simple, le moins coûteux et le plus puissant pour accompagner la transformation des schémas et des conditionnements.

J’ai donc développé un modèle de soins intégratif que j’ai voulu exposer ici. Il peut aider tous les publics, car la souffrance est universelle et a les mêmes racines chez tous : le peur engendrée par l’absence de soi stable et la conscience que tout est impermanent.

Mais quand les peurs s’évanouissent, alors se dévoile notre vraie nature faite de qualités spontanées et bienveillantes. »

Pour une sagesse moderne - Yasmine Liénard

Extrait

« L’homme d’aujourd’hui a en effet de plus en plus les moyens de contrôler son destin : il vit de plus en plus longtemps, il peut retarder les signes de vieillissement, il peut décider de faire des enfants au-delà de ce que la biologie permet, il assure assez facilement son confort essentiel comme se nourrir, avoir un toit, etc.

Mais il est des domaines où l’homme ne peut rien maîtriser : la relation à l’autre, être aimé ou pas, ses propres émotions, sa finitude d’être mortel.

Si l’homme n’est pas assez sage, il risque de s’enfermer dans une lutte autodestructrice. Il risque de ne plus être en rapport avec le réel, avec ce qui fait le merveilleux de la vie parce que chaotique et imprévisible : la délicatesse d’une fleur, la joie de retrouver un ami, le miracle d’aimer sincèrement, les rites qui fondent la vie en communauté et donnent le sentiment d’avoir vraiment sa place.

En somme, ce qui fait de lui un humain véritable.

Il a donc intérêt à travailler sur son esprit et à lâcher ce à quoi il s’accroche irrationnellement, c’est-à-dire son ego et vouloir tout contrôler pour le satisfaire.

Cette lucidité et cette intelligence nouvelles que notre temps exige de manière très spécifique peuvent être permises par les nouvelles psychothérapies, qui donnent l’espoir de pouvoir s’adapter à cette donne qu’est la découverte de l’esprit et de ses turpitudes.

S’ouvrir à cette sagesse moderne fait entrevoir par ailleurs des perspectives neuves : en pensant mieux, on peut contribuer à améliorer la société et les rapports humains, avec moins de violence, moins de course au profit, à l’argent et un plus grand respect de cette Terre qui nous abrite. »

Quelques conseils de lecture
Le drame de l'enfant doué - Alice Miller

Alice Miller explique comment le refoulement des émotions peut être conditionné dans l’enfance et comment le retour à ces émotions permet la guérison de beaucoup de troubles psychologiques. Pour moi, la pleine conscience est la réponse la plus appropriée à ce qu’elle suggère, puisqu’il s’agit d’apprendre à accueillir avec bienveillance tout ce qui s’exprime dans notre monde intérieur.

Pour une psychologie de l'éveil - John Welwood

Un livre pour moi important pour avancer dans le chemin de la méditation en comprenant les moments de fragilité qu’elle suscite, notamment dans le travail d’acceptation des émotions douloureuses.

L'inscription corporelle de l'esprit - Francisco Varela

Un livre scientifique d’un chercheur en neurosciences et méditant pour mieux comprendre comment la méditation est une façon de redonner à l’expérience subjective vécue une importance dans la compréhension de la nature de la réalité.

Le miracle de la pleine conscience - Thich Nhat Hanh
Prendre doin de l'enfant intérieur - Thich Nhat Hanh