Nous avons à advenir humains.

Il me semble de plus en plus limpide que la façon exacte dont on se traite soi même est la façon dont on traite les autres. Et que l’on perçoit l’autre à l’aune de ses propres jugements et critiques. Cela revient à dire que lorsque j’aurais une compassion tendre pour la nature humaine, telle qu’elle…